Pages

Au fil des questions au programme d'histoire-géographie des classes de lycée. Des commentaires, exercices, rappels, ...

mardi 4 janvier 2011

1989, l'automne des peuples à l'est.

Les révolutions qui mettent un terme aux démocraties populaires de l'Europe de l'est se déroulent de manière très différente selon les pays. On a globalement parlé de "révolution de velours" pour qualifier des évolutions en douceur, avec abandon du rôle dirigeant du parti communiste, tenue d'élections libres, arrivée au pouvoir d'opposants (souvent emprisonnés auparavant), consécration de groupes d'opposition ...
Le meilleur exemple de cette évolution en douceur - et extrêmement rapide -  est sans doute celui de la Tchécoslovaquie :
En février 1989, l'auteur dramatique Vaclav Havel, symbole de la résistance au régime, avait été condamné à 9 mois de prison pour avoir osé aller fleurir la tombe de Jan Palach qui s'était immolé par le feu, vingt ans avant (le 16 janvier 1969), pour protester contre l'invasion de la Tchécoslovaquie par les troupes du Pacte de Varsovie.
( photo du jeune étudiant en philosophie Jan Palach)

En un peu moins de deux mois (novembre-décembre 1989), les Tchécoslovaques mettent à bas le régime communiste. Fin décembre 1989, Vaclav Havel est élu président de la République de Tchécoslovaquie à l'unanimité par le Parlement.


(Vaclav Havel)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Václav_Havel

L'exemple roumain montre que la révolution de velours a souffert des exceptions.  Le 24 novembre 1989, Nicolas Ceaucescu est réélu à l'unanimité, et pour la 6ème fois consécutive, secrétaire général du parti communiste roumain. Le 22 décembre, la révolution l'emporte en Roumanie. Les époux Ceaucescu fuient, mais sont arrêtés, et, après un simulacre de procès, exécutés.


On This Day: Ceausescu Ousted in Romanian Revolution


  • Les conditions de l'exécution des époux Ceaucescu expliquent que 20 ans après (juillet 2010), leur fils ait demandé à ce que leurs corps soient exhumés pour être soumis à des tests adn. 



( la tombe des Ceaucescu à Bucarest)

1 commentaire: